Disons aux compagnies Estée Lauder Est-ce assez clair : nous voulons de la prévention, pas de la décoration en rose !

Si vous n’avez pu participer aux dernières campagnes, ce n’est pas trop tard. Cette semaine, la campagne est encore plus IMPOSANTE et IMPORTANTE!! 

Elizabeth Hurley, porte-parole et image des produits Estée Lauder, a récemment lancé une nouvelle campagne sur réseaux sociaux dans le cadre du Mois de sensibilisation au cancer du sein:  BCA Pledge. Cet engagement envers la sensibilisation au cancer du sein vous demande de porter un ruban rose pendant le mois d’octobre, d’effectuer un examen mensuel des seins et de subir une mammographie avant l’âge 40 ans.

Ce dont nous avons le plus besoin est de retirer des produits que nous utilisons chaque jour les composés chimiques liés au cancer du sein! [Lien pour agir]. L’absence de réglementation pour nous protéger fait en sorte que nous devons nous-mêmes le demander.

La semaine dernière, dans le cadre de la Breast Cancer Awareness Global Illuminations Initiative des compagnies Estée Lauder, avec le soutien de Lauren Harper, notre colline parlementaire était illuminée par un éclairage rose. Quel est le lien avec la santé des femmes ?

Disons aux compagnies Estée Lauder Est-ce assez clair : nous voulons de la prévention, pas de la décoration en rose !

Il est temps qu’Estée Lauder prenne un engagement authentique envers la santé des femmes. En ce mois d’octobre, joignez-vous à des milliers de personnes et demandez à Estée Lauder de signer le Compact for Safe Cosmetics!! Veuillez vous joindre à nous pour exiger des produits de soins personnels et des cosmétiques sécuritaires !

Vous vous demandez : « Que puis-je faire » ?

1. Envovez un courriel à Estée Lauder demandant que leur compagnie soit à la hauteur des promesses des rubans roses. 

2. Nous serons l’hôte d’un #Twitter@Party##. Joignez-vous à nous le 21 octobre à 20 h HNE. Utilisez le hashtag #pinkwashing pour entrer dans la conversation ! 

3. Affichez des messages sur la page d'Estée Lauder et Breast Cancer Awareness Pledge et sur le compte Twitter de BCAPledge. Parlez-en à vos ami(e)s !

4. RT notre pétition sur Twitter pour que tous vos abonnés soient impliqués !Prenez connaissance de tous les détails, le départ est ici!!!

Un grand merci pour toute votre aide, votre dévouement et votre travail assidu contribuant à l’atteinte de notre but : la disponibilité de cosmétiques sécuritaires.

Subject : Prevention, Not Pinkwashing!
Message : Madame Evelyn Lauder, CC: M. Harvey Gedeon, En ce mois d’octobre, la Fondation Estée Lauder est encore une fois le fer de lance d’une nouvelle initiative visant à améliorer la santé des femmes avec la campagne Connect. Communicate. Conquer. Prevent Breast Cancer One Woman At a Time. Ceci représente un autre exemple de l’engagement de la Fondation Estée Lauder envers la sensibilisation au cancer du sein. La campagne Breast Cancer Awareness des compagnies Estée Lauder est l’une des plus grandes contributrices parmi les initiatives actuelles utilisant le ruban rose. Ces efforts de collecte de fonds répondent évidemment à un grand besoin pour de la recherche, mais je suis préoccupée par un important aspect oublié de la santé des femmes : la prévention de la maladie. Votre plus récente campagne séduit avec des mots tels que « prévenir et prévention », mais l’engagement que vous demandez aux femmes concerne les mammographies, l’auto-examen des seins et le port de rubans roses. Pourtant, les mammographies ne font que diagnostiquer le cancer, elles ne le préviennent pas ! Je pense qu’il est temps de penser à prévenir le cancer et pas seulement à le guérir ! La « recherche en prévention » devrait essentiellement se concentrer sur la découverte des causes premières du cancer du sein. Nous voulons stopper la maladie avant même son apparition ! La recherche en prévention primaire du cancer du sein est essentielle et de plus en plus d’études indiquent un lien entre le cancer du sein et l’utilisation, dans la production de cosmétiques, de composés chimiques potentiellement nocifs. Considérant ce risque potentiel et l’inquiétude grandissante, je crois qu’il est important pour Estée Lauder, défenseure de la santé des femmes, leader dans la croisade contre le cancer du sein et compagnie œuvrant dans le domaine des cosmétiques, de jouer un rôle de chef de file pour développer et fournir aux consommatrices des produits de soins corporels aussi sécuritaires que possible. Selon Santé Canada, « [s]euls les ingrédients qui ne présentent aucun risque déraisonnable pour la santé et la sécurité de la population générale, lorsqu'on les utilise selon le mode d'emploi, peuvent entrer dans la composition des cosmétiques ». À mon avis, ce n’est pas suffisant. Les compagnies, telles qu’ Estée Lauder, doivent être conséquentes avec les promesses des rubans roses, agir comme des chefs de file de cette industrie et signer l’engagement Compact for Safe Cosmetics. En date de septembre 2010, aucune marque des compagnies Estée Lauder, bien qu’étant au courant du Compact for Safe Cosmetics, ne l’avait signé. Des centaines de compagnies ont déjà signé le Compact et, ce faisant, se sont engagées à fabriquer des produits de soins corporels exempts de composés chimiques potentiellement cancérogènes ou perturbateurs endocriniens. Je sais qu’Estée Lauder prône avec vigueur la prévention et, avec beaucoup de dévouement, soutient la recherche par son implication dans la Breast Cancer Research Foundation, avec ses produits pour campagne de financement et son récent BCAPledge. J’ai donc confiance que les compagnies Estée Lauder participeront à cette importante initiative pour la santé des femmes. Sans un tel engagement public pour des produits sécuritaires, les promesses, les campagnes de financement et le marketing utilisant les rubans roses ne pourront qu’être symboles fallacieux. Sincèrement,
Your information
Submit
This email will be sent to hgedeon@estee.com