Qui Nous Sommes

 

C’est au printemps 2009, au sein du comité de l’organisme à but non lucratif Action cancer du sein Montréal (ACSM), que des passionnés et des dévoués ont pris la décision de développer une campagne sur les produits cosmétiques sains orientée pour les jeunes. Rapidement, des jeunes femmes venant d’horizons variés se sont jointes à l’organisme, car elles étaient inquiètes des régulations au Canada. C’est alors que FemmeToxic a vu le jour sur l’initiative de ce groupe de femmes qui voulaient une législation plus stricte afin que les cosmétiques sains deviennent une référence.

FemmeToxic mène une campagne se concentrant sur les toxines dans l’environnement. Plus particulièrement, celles trouvées dans les produits de soins personnels qui sont nuisibles pour la santé et pouvant augmenter le risque de cancer et d’autres risques ayant un impact sur la santé.


Un conseil consultatif supervise les évènements de FemmeToxic et de l’engagement de la collectivité. Il est composé de membres de l’organisme ACSM mais aussi de jeunes femmes en collaboration avec l’organisation charitable nationale : La fondation filles d’action. La campagne vise toutes les générations et encourage à l’échange d’expériences, de connaissances et de points de vue dans l’espoir de faire naître une conscience commune et un désir d’action à travers tout le pays.


Le but de FemmeToxic est de militer pour une régulation plus stricte des cosmétiques. Plus précisément, le groupe souhaite changer la façon dont Santé Canada classe les cosmétiques et supervise le remplacement et l’élimination de toxines dans les produits de soin personnels. FemmeToxic cherche à donner du pouvoir aux femmes et à les rendre plus conscientes des toxines contenues dans les produits qu’elles utilisent, de l’impact sur la santé et des alternatives plus saines. De plus, on encourage les femmes qui nous rejoignent à se mobiliser pour motiver les industries cosmétiques à entamer leur changement de cap si attendu.


En moyenne, une femme utilise chaque jour 12 produits cosmétiques et soins personnels qui l’expose à 126 composés chimiques différents. La faible régulation au Canada et l’influence massive de l’industrie cosmétique canadienne avec son marché de 5.4 milliards de dollars autorisent l’utilisation de composés carcinogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction. On est arrivé à un point où le coût financier pour la reformulation de produits est plus important que l’impact qu’ont ces composés chimiques sur notre santé. De plus, les plans marketing ont réussi à déformer la vision qu’une femme se faisait de la vraie beauté. Mais l’exposition à long terme à faible dose de ces toxines cosmétiques renforce l’accumulation de toxines dans le corps des femmes déjà surchargé par d’autres contaminants environnementaux polluant nos corps. Saviez-vous qu’en moyenne plus de 200 composés chimiques différents sont retrouvés dans le corps d’un individu? L’origine de ces composés vient de notre nourriture, de l’air qu’on respire, de la terre et d’autres produits de consommation. En tant qu’individu, nous n’avons pas le contrôle sur l’utilisation des produits chimiques dans les différents domaines industriels, mais nous devrions être capables de contrôler ce qu’on veut mettre sur nos corps.


FemmeToxic espère inspirer les femmes de tout âge à adopter un style de vie qui ne serait pas aussi dépendant de produits cosmétiques et de soins personnels et à leur faire réévaluer la nécessité d’utiliser de tels produits. Depuis trop longtemps, les femmes ont été poussées à penser que la beauté vient d’un tube de rouge à lèvres ou de la courbure des cils donnée par un mascara. En réalité, la vraie beauté est révélée à travers la confiance en soi et le développement de la personnalité, et non avec l’application de la dernière nuance de vernis à ongles. FemmeToxic espère diluer le message “ toxique ” véhiculé par les industries de la beauté en donnant plus de pouvoir aux femmes et espère aussi éliminer les toxines de nos corps à travers un changement de la législation canadienne. En espérant que ce changement sera un premier pas vers la désintoxication de notre environnement.


Dans le but de promouvoir une meilleure santé pour les femmes maintenant et dans les années à venir, on est heureux de vous présenter : FemmeToxic, pour des cosmétiques sains!